Impacts et suivi scientifique

1.  Nature des impacts attendus

Deux grandes catégories d'impacts sont attendus :

a) des impacts transitoires qui vont suivre immédiatement l'arasement du barrage et la restauration du transit hydrosédimentaire dans le tronçon court-circuité ;
b) des impacts à plus long terme, attendus par les gestionnaires tels la restauration des frayères dans le TCC et le retour de plus nombreux saumons dans les zones de reproduction situées en amont de la retenue actuelle.

Les impacts transitoires attendus et qui vont devoir être précisés dans le cadre de l'étude d'impact réalisée par l'équipe de recherche sont les suivants :
  1. Atténuation des impacts sur l’hydrologie (accroissement des débits réservés, diminution de l'impact sur les débits intermédiaires) ; 
  2. Impacts sur la qualité de l’eau (transferts de MES, relargage de matière organique (MO), appauvrissement en oxygène dissous (O2), relargage d'azote (N)...) ; 
  3. Impacts sur le continuum sédimentaire de la charge de fond (injection massive de charge sableuse et grossière dans le TCC) 
  4. Impact sur les habitats aquatiques et leur habitants (micro-organismes, faune benthique, faune piscicole et plus spécifiquement salmonicole)

Fig.  1 : Sédimentation dans le réservoir de Poutès à l'occasion d'une vidange pour travaux en 2010.

 

2. Suivi scientifique des impacts

a) Dynamique fluviale

  • Caractérisation géomorphologique
  • Cartographie des géoformes

b) Topographie, morphométrie et granulométrie 

  • Caractérisation topographique, géométrique et hydraulique 
  • Caractérisation granulométrique (charge de fond et piégeages des fines)

c) Suivi de la végétation et dendrogéomorphologie

  • Caractérisation biogéomorphologique (distribution spatiale, résistance et capacité de résilience de la végétation alluviale)
  •  Reconstruction de l’histoire de l’impact géomorphologique du TCC et de la queue de retenue via l’outil dendrogéomorphologique

 d) Transport solide 

  • Suivi de la propagation de la charge sableuse et de la charge de fond (blocs, galets et graviers)
  • Suivi individuels de particules (pit tags)

 e) Hydroécologie

  • Caractérisation hydroécologique via les diatomées et les macro-invertébrés
  • Etude des échanges entre les écoulements de surface et le hyporhéiques (colmatage (?), upwelling-downwelling)

f) Suivi de la qualité de l'eau 

  •  Campagnes de mesure de la qualité de l'eau (30 points de mesure sur l'Allier et les affluents)
  • Suivi thermique de l'eau par l'installation de 33 thermographes enregistreurs dans le haut bassin de l'Allier et sur les affluents principaux
  • Mesure de la production  de chlorophylle "a" sur le biofilm benthique (film très glissant recouvrant les galets et blocs constituant le fond du cours d'eau) ; identification de la part respective des cyanobactéries, des algues vertes et des diatomées dans cette densité (mg de chlorophylle "a"/cm2 de bloc)

     

Aucun commentaire:

Publier un commentaire